Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 28 février 2009, 10h25 | Page d'accueil | 3 mars 2009,11h15 »

02/03/2009

2 mars 2009, 10h50

bianca_ryan.jpgSuite au commentaire de Dominique que je remercie au passage, je suis allée zieuter la petite bianca sur youtube.
Et comme ce filou de Dominique s'y attendait, ma première réaction a simplement été.. "Wow ! Qu'est ce que qu'elle envoie !!!"
Et puis, dans un deuxième temps, je me suis quand même posée deux ou trois questions (il faut bien que mon cerveau fasse un peu d'exercice de temps à autre).

En premier lieu, la petite Bianca avoue sans vergogne ses.. 11 ans. 11 ans ?!!! Mais est ce bien sain de faire participer une gosse de 11 ans à un show aussi médiatique ? Certes ce n'est "que" America's Got Talents et pas un show du genre de Amercian Idol (contrairement à ce que tu disais Dominique, pardon de te contredire), c'est quand même moins dur, plus festif je pense, mais la plonger si vite dans le monde bizarre des adultes, et dans celui impitoyable du show business est ce bien raisonnable? Quels impacts sur le développement de sa personnalité et sur l'idée qu'elle se fait du monde, de la vie, de la réussite et de l'échec ? Certes le papa n'est pas loin mais saura-t-il mieux la protéger que d'autres parents ne l'ont fait ? Peu de gamins acquérant un tant soi peu de célébrité survivent normalement au tourbillon médiatique..

Ensuite, même si elle a beaucoup d'atouts, sa voix a des faiblesses que la gamine sait hardiment contourner, bravo à elle. Mais cette voix, si maîtrisée soit-elle devrait bientôt changer, évoluer, est-ce alors bien sage de la propulser d'ores et déjà au devant de la scène ?

Enfin, Piers Morgan, membre du jury lui dit qu'elle est parfaite si ce n'est sa coiffure, sa robe, ses chaussures, tout quoi.. Pauvre gosse, elle s'est faite toute belle pour venir, car à coup sur elle n'est pas habillée comme ça dans la cour de l'école, elle n'a que 11 ans, et voilà ce Piers qui lui dit que rien ne va..

Bref, Bianca a gagné le concours et les $1 000 000 à la clef, a chanté chez Oprah, pour Noël et a sorti son CD. Que lui souhaiter si ce n'est qu'elle dure et qu'elle reste la gentille fille qu'elle est ? Allez on lui fait un peu de promo, voilà la pochette de son album éponyme, le premier mais je l'espère pas le dernier !

biancacd3.jpg

10:50 Publié dans Musique, TV, Web | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : bianca ryan

Commentaires

Howdy Lolotte !

Il faut voir que le phénomène n'est pas franchement nouveau aux US où ils ont le chic d'exploiter les enfants stars jusqu'à les pourrir et leur faire perdre toute notion des jeux de leur âge. Déjà, il y a des concours de miss beauté où on vêtit les enfants comme des princesses ou des mannequins, fardées et coiffées comme des adultes.

Ainsi, une magnifique petite gamine dont je ne me souviens plus le nom, reine de beauté, a été la mortelle victime d'un abominable pédophile il y a qq années aux US. On se demande donc qui est le réel responsable de cet état de fait. Les parents, les organisateurs, ou tout simplement cette chimère coloportée par le "rêve américain" ? Il faut voir que les marchands de jouets et produits dérivés, dont la presse, ne manquent pas d'idées pour exploiter le phénomène et faire rêver les enfants à des vies de stars. Je pense notamment à ces poupées nommées Brats ou Bratz, je ne sais plus, attifées comme des mannequins.

Dans l'histoire des US, tous les domaines artistiques ont touché les enfants, notamment dans le cinéma avec la célèbre Shirley Temple qui a fini alcoolique et ruinée. D'autres ont mieux réussi comme Mickey Rooney ou Judy Garland. Ou plus récemment comme Drew Barrymore qui, après son rôle dans E.T. quand elle était gamine et avait sombré dans l'alcool et la drogue, s'en est sortie de justesse.

En chanson, idem. Certaines grandes stars de la musique country ont démarré très jeunes comme Hank Williams Jr dont la maman, Miss Audrey, a été un véritable tyran à la mort de son célèbre père, Hank Williams Sr, en lui imposant son répertoire. Hank Jr en a eu marre et a fini par imposer son propre style même s'il respecte et chante souvent les chansons légendaires de son père. Par là même Le-Ann Rymes a commencé sa carrière de chanteuse à l'âge de 12 ans avec une voix un peu grave qui rappelait celle de la grande Patsy Cline. Alors quand on sait que les tournées sont déjà épuisantes pour les chanteurs adultes, vue la taille du pays, on peut imaginer l'impact sur les enfants.

Merde (excuse-moi), laissons les enfants rêver des rêves d'enfants et pas d'adultes, ils ont le temps de s'en prendre plein la tronche le moment venu. Eh oui, le client est peut-être roi, mais le fric est dieu dans ce cas. :((

Écrit par : Montana | 02/03/2009

Répondre à ce commentaire

je comprends pourquoi l'autre lui a dit que rien n'allait... elle avait l'air d'une fille de 11 ans!
sur la pochette de l'album (après un relookage médiatique) on lui donne quelques années de plus!

elle pourrait chnater "money money money"

Écrit par : la virge | 02/03/2009

Répondre à ce commentaire

Hello Montana, contente de te voir parmi nous :)
Je suis bien d'accord avec toi, j'ai également pensé au phénomène des mini-miss en voyant cette si jeune candidate. Ce qui rappelle à mon bon souvenir l'excellent Little Miss Sunshine qui m'avait fait hurler de rire à sa sortie en salle ! Et également dans un registre très différent un épisode de Bones.
Mais pour rester dans la réalité, il y a aussi le phénomène JacksonFive mené au succès par un père notoirement tyrannique..
Comme tu le dis, laissons leur enfance à ces enfants, la notoriété peut bien attendre !!

La Virge, elle pourrait aussi bien chanter un peu de Shania Twain:
We live in a greedy little world--
that teaches every little boy and girl
To earn as much as they can possibly--

Écrit par : Lolotte | 03/03/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.