Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2009

27 mars 2009, 12h30

overwhelmed-lady-desk.png

Un petit billet pour la forme. Juste pour donner un petit signe de vie. Parce que là, depuis pas mal de jours maintenant, c'est un peu la panique au bureau. Beaucoup de travail, parfois pour rien ou plutôt pour tout recommencer parce qu'on vous a donné des infos au choix inexistantes, incomplètes, fausses ou sous-entendues mais soit-disant évidentes. Bref, beaucoup d'énergie dépensée, pour un résultat pas toujours au top. Je rentre crevée, je dors comme une masse, je me lève de plus en plus tard au fil des jours, donc je rentre de plus en plus tard aussi, donc je me lève de plus en plus tard et ainsi de suite. Je suis du coup d'une humeur parfois exécrable au travail (mais en même temps on me cherche aussi), je perds patience facilement, et mon caractère m'oblige à finir par tout balancer. On pourrait dire que celui sur qui ça tombe n'a pas de chance, mais je ne suis jamais injuste, il prend certes un peu pour les autres, mais beaucoup pour lui aussi. Quand on nous a dit qu'on allait renforcer l'équipe, j'étais ravie. Mais est-ce bien utile d'avoir des bras supplémentaires s'ils font boulette sur boulette ? S'ils ruinent tout le sérieux qu'on s'applique à prouver chaque jour à nos clients avec leurs à-peu-près et leur incompétence ? Le pire du pire étant que tout le monde sait et dit que ce sont des boulets, mais que personne ne fait rien pour que cela change. En même temps, on ne peut pas changer quelqu'un qui ne comprend jamais rien à rien, n'est ce pas. Je dis qu'on pourrait quand même faire l'effort de le recadrer, de le mettre sur des actions périphériques ou les boulettes n'ont pas trop de conséquence. Mais non. Et qui c'est que ça énerve, c'est bibi.

Ne m'en veuillez donc pas trop si je ne montre pas trop le bout de mon nez ces temps-ci, c'est juste que je ne peux pas. Et ça risque de ne pas s'arranger les jours/semaines/mois qui viennent, j'en ai peur..

12:30 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : boulot