Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2009

3 mars 2009,11h15

b3410s.jpgInspirée par ce billet et plus particulièrement par ce comm' , je tenais à vous faire part d'une théorie découverte il y a quelques années maintenant, qui selon moi remet en cause pas mal de considérations religieuses voire mystiques. Chrétiens et catholiques, si vous voulez continuer de croire, passez votre chemin, la suite de ce billet va bouleverser vos vies..

Vous êtes toujours là ? Vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenu hein. Je n'accepte aucune plainte a posteriori que ce soit bien clair.

Bon, disais-je, voilà une théorie qui lorsque je l'ai lu m'a enchantée. Car je suis une scientifique voyez-vous et les choses qui ne s'expliquent pas (pas rationnellement, veux-je dire) moi ça me hérisse le poil.

Lorsqu'un jour je suis tombée sur une information qui d'un seul coup a tout éclairée.

Une jeune femme de bonne famille aristocratique et catholique se présente à la garde d'un hôpital universitaire bruxellois en se plaignant de douleurs abdominales.

Le médecin de garde pratique quelques examens, qui révèlent que la jeune femme est enceinte. Celle-ci se récrie : "c'est impossible, je suis vierge". Un examen complémentaire confirme ce fait; il confirme également qu'elle ne s'est pas fait faire un nouvel hymen.

Le mystère reste entier, jusqu'à ce que le médecin pratique une rectoscopie, qui révèle une fistule recto-vaginale. Explication : selon toute vraisemblance, la fistule a été provoquée par des sodomies répétées, pratiquées par un jeune homme particulièrement favorisé par la Nature. Les éjaculations de ce dernier étant abondantes, le sperme a pu s'écouler par le canal fistulaire et, ainsi, permettre la fécondation.

Cette anecdote, parfaitement authentique, permet de conclure :
- que la casuistique fait plus de dégâts encore qu'on ne le croit généralement;
- que, nonobstant ses gésines, la virginité de Marie est vraisemblable et explicable par le fait qu'elle se faisait sodomiser par un Joseph que l'on peut supposer monté comme un mulet.

Si nous étions mauvais esprits - ce qu'à Dieu ne plaise – nous pourrions conclure plus avant à la parfaite exactitude de la doctrine catholique au sujet de Marie, de laquelle il faudrait déduire qu'elle et son époux étaient des sodomites patentés.

Pour plus de détail sur les supputations du pourquoi et du comment (et surtout pour bien se marrer), vous pouvez toujours aller zoner !

Et pour en revenir au billet et au commentaire qui m'a rappelé cette théorie, peut-être que Jésus lui n'est pas le fils d'une chienne, mais bon hein, il n'a de leçons à donner à personne je crois !!

2444950175_1c805e8343.jpg